Conférence, talk

Rencontre entre une romancière japonaise et sa traductrice française. Écrire au Japon, être lue en France (conf. sur la culture f-j, 349e éd) (sur Zoom)

Conférencières : Ito OGAWA (romancière), Myriam DARTOIS-AKO (traductrice)

Proprietes de l'evenement

2021-03-24(Mer) 18:30 - 20:00
Lieu Zoom(日仏会館では行われません)
Frais non-membre 1.000 yen, membre de la MFJ et membre étudiant en ligne de la MFJ entrée libre
Langue en japonais et en français (avec traduction simultanée)
Organisation Fondation Maison franco-japonaise

※guide d'utilisation de Peatix voir cette page

––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

 

(Ito Ogawa  photo: Poplar, Myriam Dartois-Ako  photo : Hanai Tomoko)

 

Ces dernières années le lectorat de la romancière Ito OGAWA est un des plus larges en France. Elle discutera avec Myriam Dartois-Ako qui a traduit tous ses romans parus en France et dont on peut dire qu'elle est la personne "qui en a la lecture la plus profonde" de ce que représente pour la romancière qui écrit au Japon une telle renommée en France mais aussi en Europe, de ses relations avec le lectorat étranger, de l'influence que ce succès hors du Japon peut avoir sur son travail d'écriture. A travers cet intérêt actuel en France pour la "littérature populaire japonaise" nous essayerons de saisir ce que sont aujourd'hui les échanges entre le Japon et la France.

 

 

 

Ito OGAWA
Une des auteurs japonais les plus lus en France ces dernières années.
Née en 1973. Son premier roman Le restaurant de l'amour retrouvé paraît au Japon en 2008. Il sera traduit dans de nombreuses langues : français (tous ses romans parus en France sont traduits par Myriam Dartois-Ako et publiés aux éditions Picquier), anglais, espagnol, italien, coréen, chinois et adapté au cinéma au Japon en 2010. En 2011 il reçoit le prix italien Bancarella della cuccina et en France en 2013 le prix Eugénie Brazier du roman gourmand. En 2012 et 2017 deux de ses romans sont adaptés en téléfilms par la chaîne nationale NHK, dont "La papeterie Tsubaki" également publié en France.

 

 

 

Myriam DARTOIS-AKO
Traductrice de littérature japonaise contemporaine, en particulier des romans d’Ogawa Ito, Durian Sukegawa, Motoya Yukiko ou encore Nakamura Fuminori.
En 2020 crée "Nouvelles du Japon" un site pensé pour ouvrir la littérature japonaise à un large public, faire découvrir de nouveaux auteurs et tisser une communauté de traductrices et traducteurs du japonais vers le français.
https://nouvellesdujapon.com//Twitter : @NouvellesJapon

 

 

 

Les manifestations de la Maison franco-japonaise sont soutenues par nos membres individuels et bienfaiteurs.